• BA Info

Travail hybride : comment organiser son infrastructure informatique ?



Une autre façon de travailler


Bien que le travail hybride existe depuis plusieurs années, il gagne aujourd’hui du terrain. En effet, la crise du COVID 19 n’est pas encore totalement terminée mais les entreprises réfléchissent déjà à l’organisation du travail post pandémie. Il semblerait que la plupart d’entre elles, souhaitent instaurer durablement ce mixte entre travail à distance et travail en présentiel. L’entreprise WeWork estime que près de 79% des dirigeants prévoient de laisser leurs employés partager leur temps entre le bureau et le télétravail, lorsque le poste le permet.


Et cela n’a pas l’aire de déplaire aux salariés. Un sondage de l’Institut Montaigne, montre que 60% des travailleurs français souhaitent que les entreprises leurs laissent la possibilité de faire du télétravail, une fois la pandémie terminée.


Le travail à distance n’est pas nouveau, mais toutes les entreprises n’y sont pas toujours préparées. Selon le cabinet Gartner « le travail à distance oblige les entreprises à avancer d’au moins cinq ans les plans de transformations numérique de leurs activités ».


Quelle stratégie adoptée ?


Que vos collaborateurs soient au bureau ou en télétravail, ils ont besoin d’équipements et d’outils performants pour travailler efficacement. Cette idée est d’autant plus vraie, lorsqu’on sait qu’on sait, qu’encore 13% des salariés n’étaient pas correctement équipé chez eux en 2020 selon l’Anact. Des indispensables comme, un ordinateur fixe ou portable, une souris, un clavier, une webcam ou encore logiciels métier peuvent leurs être nécessaires.


Bien que le code du travail stipule que l’employeur doit fournir à ses employés l’ensemble des moyens nécessaires à l’exécution de leurs tâches professionnelles, il n’est tout de même pas interdit de permettre à aux employés d’utiliser leurs moyens personnels.


Au bureau, le matériel informatique n’est pas forcément adapté au télétravail. Alors, la question à se poser pour l’employeur est donc la suivante : dois-je fournir à mes collaborateurs des équipements dédié à leurs activité professionnelle, ou puis-je les laisser travailler directement travailler sur leurs équipements personnels à condition de les sécuriser ?



1- Choix du matériel professionnel


Dans un mode de fonctionnement, dit COPE (Corporate Owned, Personnally enabled = Propriété de l’entreprise, usage de l’entreprise), l’entreprise fournit à ses collaborateurs le matériel informatique dont ils ont besoin pour travailler. Ce mode de fonctionnement permet de s’assurer que ses collaborateurs puissent travailler dans les meilleures conditions possibles tout en étant en dehors des bureaux.


D’une part, ce choix permet de lutter contre des possibles inégalités, car tous les salariés ne possèdent pas les outils informatiques adaptés à leurs professions, ou ne sont pas correctement équiper. D’autre part, ce choix permet à l’employeur de choisir l’équipement qui correspond le mieux aux usages du collaborateur et de les configurer à sa guise pour plus de sécurité.


Cependant, fournir des équipements à bien évidement un coût pour l’entreprise.



2- Choix du matériel personnel


Dans ce mode de fonctionnement, appelé BYOD (Bring Your Own device = apportez votre appareil personnel), le salarié utilisera ses équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel.


Malgré que ce choix puisse être plus confortable pour le collaborateur, il peut comporter des risques en termes de sécurité pour l’entreprise. En effet, avec le développement du BYOD, la frontière entre vie professionnelle et personnelle se brouille. Le travail hybride signifie que « le réseau de l’entreprise est l’internet de celui qui se connecte à domicile ». Vous ne devez donc pas oublier d’équiper les équipements personnels d’outils de sécurité tels qu’un VPN, un pare-feu ou encore un antivirus pour protéger vos données.


Attention également aux pratiques de Shadow IT, qui lors de travail à distance ont tendance à s’intensifier.


Lire aussi : https://www.ba-info.fr/post/comment-sensibiliser-vos-collaborateurs-à-la-cybersécurité



3- Des solutions adaptées à toutes situations


Pour que le collaborateur travail efficacement au bureau comme à distance, l’entreprise doit garantir l’accès aux outils/logiciels pour permettre une continuité d’activité malgré la distance. De nombreuses organisations optent désormais pour des logiciels en mode SaaS. Les salariés n’ont ainsi besoin que d’une simple connexion internet et d’identifiants personnels pour utiliser les outils ou consulter les ressources mis à disposition par l’entreprise, et ce, quel que soit le support choisi. Ce mode de cloud se trouve être bien plus avantageux que des licences par utilisateurs, dans un cas de travail hybride.


Lire aussi : https://www.ba-info.fr/post/les-avantages-de-microsoft-365-pour-votre-tpe-pme


Le télétravailleur ne doit surtout pas être isolé. Il doit toujours avoir un moyen de communication facile d’utilisation, sûr et efficace avec ses collaborateurs. C’est pourquoi, une communication unifiée est encore plus avantageuse dans ce type d’organisation de travail. En effet, un outil tel que 3CX vous permet de regrouper en une seule et même application la téléphonie, la messagerie électronique, la visioconférence, le Live Chat, etc … Ce type d’outil permet de répondre parfaitement aux besoins actuels d’instantanéité, de souplesse et de mobilité.



Un prestataire informatique pour simplifier l’organisation du travail hybride


Afin que l’organisation de travail en présentiel et en distanciel se passe au mieux, un prestataire informatique ne peut que vous apporter du positif.


En effet, un prestataire informatique tel que BA INFO vous propose des solutions complètes pour faciliter la mise en place et l’organisation du travail hybride dans votre entreprise.


Chez BA INFO, nous mettons toutes les procédures en œuvres pour que vos collaborateurs puissent travailler efficacement même à distance :


  • Hébergement du système d’information : les salariés peuvent accéder à distance aux données nécessaires et aux différents outils de gestion et de communication.

  • Mise à disposition du matériel nécessaire au télétravail ainsi que les outils de communication unifiée, de sécurité et de connexion internet.

  • Assistance aux utilisateurs

La mise en place du télétravail devient donc plus simple en faisant appel à un prestataire informatique comme BA INFO.


Vous souhaitez plus de renseignement ? Cliquez ici

31 vues0 commentaire