Une faille ultra-critique frappe Windows 7 et Windows XP

Mis à jour : 5 oct. 2020

Un bug dans le protocole Remote Desktop Protocol permet de pirater automatiquement et à distance ces deux systèmes. Autrement dit, il permet de créer des vers. Il est urgent de mettre à jour les systèmes.

Alerte rouge pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows XP. Mardi dernier, Microsoft a publié un patch permettant de colmater une faille ultra-critique (CVE-2019-0708) dans Remote Desktop Protocol (RDP), une technologie qui permet de se connecter à distance aux terminaux Windows.

Cette faille est tellement importante que Microsoft a même décidé de créer un correctif pour Windows XP, un système que l’éditeur, pourtant, ne supporte plus depuis plus de cinq ans. La dernière fois que Microsoft a publié un patch pour Windows XP, c’était il y a deux ans pour la terrible attaque WannaCry.


On peut craindre une vague de ransomware

La raison d’un tel niveau de précaution est simple : cette faille permet de créer un ver, c’est-à-dire un malware capable de se propager de manière automatique d’un ordinateur vers un autre sans nécessiter l’action d’un utilisateur.

Dans le monde informatique, ce type d’attaque est ce qu’il y a de pire. Aucun malware exploitant cette faille n’a été vue pour l’instant dans la vraie vie, mai