IaaS, PaaS, SaaS : comment bien choisir son modèle Cloud ?

Mis à jour : avr. 9

Avons-nous vraiment besoin de vous présenter le Cloud Computing ? La réputation de cette technologie n’est plus à faire. Adoptée massivement depuis quelques années dans les entreprises, elle enregistre une croissance sans précédent sur le marché de l’informatique.



Cloud Computing, un marché complexe


Mobilité accrue, évolutivité simplifiée, réduction des coûts… Les bénéfices du cloud computing ne sont plus à prouver. Ils répondent parfaitement bien aux enjeux actuels des entreprises, notamment en matière d’organisation et de fonctionnement. Aussi bien que la question posée par les décisionnaires n’est plus « dois-je utiliser le cloud » mais bien « quelle(s) solution(s) cloud dois-je choisir pour mon organisation ».


Et c’est là que les choses se compliquent ! Car si le marché du Cloud développe de nombreuses solutions adaptées à chaque typologie d’entreprise, il devient de plus en plus difficile de comprendre et de choisir celle qui répondra le mieux à ses besoins.



IaaS, PaaS, SaaS, qu’est-ce que s’est ?


Lorsque l’on se renseigne sur le Cloud Computing, il y a de grandes chances de voir apparaître ces trois acronymes : IaaS, PaaS, SaaS. Sauf à être un professionnel ou un passionné d’IT, il est difficile de savoir ce qu’ils signifient. Pour vous aider, nous vous donnons ci-dessous quelques clés.


IaaS, PaaS et le SaaS sont trois modèles de services de Cloud répondant chacun à des besoins spécifiques d’une entreprise. Ils se distinguent par le nombre et la typologie de services qu’ils hébergent (serveurs, applications, logiciels, systèmes d’application…).


Ces différents modèles de service Cloud ne sont pas en « concurrence ». Il s’agit plutôt d’un panel de solutions diverses répondant à un projet, un besoin précis d’une entreprise. Vous pouvez très bien utiliser individuellement ou les combiner pour créer l’environnement Cloud qui vous correspond. Voyons plus en détail chaque modèle :



Le IaaS - Infrastructure as a Service


L’IaaS est un modèle de Cloud computing dans lequel le client délègue la partie physique de son infrastructure informatique à un hébergeur. Ce dernier est en charge de la gestion du réseau, des serveurs, du stockage et des fonctions de virtualisation.


Vous n’avez pas besoin d’investir dans du matériel, ni de vous préoccuper de trouver de la place dans vos locaux pour l’installer. Vous vous contentez de louer vos serveurs auprès d’un prestataire de service Cloud et vous payez uniquement pour les services que vous utilisez.


En tant qu’utilisateur, vous êtes en charge du système d’exploitation, des solutions de middleware, des applications et de l’environnement d’exécution.



Le PaaS - Plateform as a Service


Le PaaS contient la même base de services que l’IaaS. Il dispose en plus d’un ensemble d’outils intégrés permettant de développer facilement des applications et des instances de Middleware.


L’hébergeur Cloud met à la disposition des utilisateurs des plateformes via internet sous forme de solution intégrée, lui permettant d’y déposer des applications codées pour qu’elles puissent fonctionner.


Le PaaS est la solution idéale pour les développeurs et les programmeurs souhaitant développer et gérer leurs propres applications sans avoir à entretenir l’infrastructure et la plateforme associée au processus. Vous ne vous préoccupez ni des mises à jour, ni de la maintenance du matériel.



Le SaaS - Software as a Service


Le SaaS est le modèle de services Cloud dont on entend le plus parler. Celui-ci met à disposition d’une entreprise cliente une solution logicielle à distance, hébergée par l’éditeur. Il peut s’agir d’un CRM, d’un ERP, d’une suite bureautique (comme Microsoft 365), d’un outil de gestion paie… Toutes solutions logicielles dont vous pouvez avoir besoins en entreprise.


L’avantage du SaaS est de permettre une accessibilité du logiciel ou de l’application sur tous supports (ordinateur, mobile, tablette, laptop…) via Internet. Il offre ainsi une plus grande mobilité aux utilisateurs. C’est donc une solution idéale pour les collaborateurs nomades ou les télétravailleurs.


En outre, il a l’avantage de rester opérationnel en toute circonstance grâce aux mises à jour et les corrections de sécurité assurées par l’éditeur de l’application ou du logiciel.

Contrairement à un logiciel classique, vous n’effectuez pas un achat de licence et vous êtes dépourvu de frais de maintenance. Vous payez uniquement un abonnement mensuel dimensionné en fonction de vos besoins.


Voici un petit schéma qui regroupe les services délivrés par chaque modèle de services Cloud :



Vous souhaitez plus de précisions sur les solutions de Cloud Computing ? Vous souhaitez des conseils personnalisés sur ce sujet ? Contactez dès maintenant BA INFO !


En savoir plus sur le Cloud :


- Cloud public, privé, hybride : que choisir pour son entreprise ?