Cybersécurité : Les pièges à éviter en télétravail

Mis à jour : mars 1

C’est sans surprise que l’on constate une nouvelle vague de cyberattaques suite au reconfinement instauré par le gouvernement. L’adoption massive et précipité du télétravail par les entreprises est une aubaine pour les hackers qui s’empressent à exploiter les failles informatiques pour voler les données et leur soutirer de l’argent.


Des télétravailleurs dans le viseur des hackers


Les télétravailleurs sont une cible facile pour les pirates informatiques. Plusieurs raisons expliquent cette situation. Tout d’abord, certains employés utilisent leur ordinateur personnel pour télétravailler. Cependant, ils ne disposent pas de protections aussi efficaces que leur ordinateur de bureau pour bloquer ou détecter les virus ou autres cybermenaces.

Certains outils collaboratifs utilisés par les télétravailleurs comportent des failles de sécurité importantes. C’est notamment le cas de certaines applications gratuites de visioconférence. Les cybercriminels réussissent facilement à s’infiltrer dans les conversations et