• BA Info

Cybersécurité : avez-vous pensé à la simulation phishing ?

Dernière mise à jour : 8 avr.


Sommaire :


Plus de 75 % des entreprises ont été confrontées à une attaque Phishing en 2020. D’après le CESIN, ce serait le premier vecteur des cyberattaques en entreprise. Autre chiffre inquiétant, 22% des violations de données impliqueraient le phishing. Cette cybermenace n’est donc pas à prendre à la légère.


Vos collaborateurs sont sûrement sensibilisés sur le sujet, mais en cas d’attaque phishing seront-ils vraiment capables de la détecter et d’agir en conséquence ?

La simulation phishing est un bon moyen pour vous en assurer. Voyons ensemble pourquoi…


Lire aussi : Comment mieux sensibiliser vos collaborateurs à la cybersécurité ?



Le phishing : qu’est-ce que c’est ?


Le phishing (ou hameçonnage en français) est l’une des cyberattaques les plus anciennes et les plus connues d’Internet. Il s’agit d’une technique frauduleuse destinée à leurrer un internaute en se faisant passer pour un tiers de confiance. Les hackers utilisent des astuces d’ingénierie sociale pour obtenir des données confidentielles, des mots de passe, de l’argent ou même votre identité.


De manière très imagée, le phishing est une technique de « pêche » de données utilisant un « appât » afin de « faire mordre à l’hameçon » ses victimes dans « l’océan » qu’est internet.


Comment fonctionne le phishing ?


Le phishing est une attaque principalement menée par e-mail. Cependant, il est très fréquent de recevoir une attaque phishing par téléphone/SMS et de plus en plus sur les réseaux sociaux.


Le hacker envoie un message qui de premier abord donne « confiance » à son destinataire grâce à sa construction visuelle très réaliste (utilisation d’un nom de marque connu, usurpation d’un logo, des couleurs…). Son contenu pousse à effectuer une action comme cliquer sur un lien, télécharger une pièce jointe, envoyer des informations confidentielles ou même effectuer un paiement.

Pour vous faire « mordre à l’hameçon », les pirates utilisent des techniques de persuasion dans leurs messages reconnaissables par leur caractère d’urgence, sentiment de réaliser un profit ou illusion d’un problème.


En savoir plus : Comment se protéger du phishing ?



Faut-il redouter une attaque phishing ?


Le phishing gagne chaque jour en efficacité. Les hackers utilisent des méthodes de plus en plus sophistiquées rendant leurs attaques plus réalistes et trompeuses pour leurs victimes. On estime que 30 % des messages de phishing seraient ouverts par les destinataires, et 12 % cliqueraient sur des liens frauduleux (d’après le rapport d’investigation de Verizon).


Le phishing peut créer de véritables brèches de sécurité. En ouvrant une pièce jointe et en cliquant sur un lien douteux, un collaborateur expose involontairement l’entreprise à des graves dangers. Il peut s’en suivre une intrusion sur le système d’information, un vol des données, une demande de rançon pour récupérer des données bloquées (ransomware), de l’espionnage…


Des conséquences entrainant des coûts financiers importants et une réelle perte de temps pour l’entreprise. D’après l’étude de Ponemon Institue, le coût annuel moyen du phishing serait de 14.8 millions de dollars pour une entreprise, en 2021. Les ressources nécessaires pour nettoyer une attaque phishing peuvent être importantes et coûter cher.


Au-delà de l’aspect financier, la réputation et l’image de l’entreprise peuvent être impactées négativement. Elle risque une perte de confiance de la part de ses partenaires et de ses clients entrainant parfois leur départ.



La simulation phishing : en quoi est-ce essentiel ?


Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à sensibiliser leurs collaborateurs sur les sujets de cybersécurité. Cela se traduit généralement par la diffusion de documentations et/ou la participation à des conférences abordant des thèmes essentiels tels que le phishing. Ces formes de sensibilisation sont primordiales mais seules, elles ne sont pas suffisantes…


En effet, elles permettent de se familiariser avec les cyber-risques mais elles ne mesurent pas le niveau d’engagement de vos collaborateurs. De plus, elles ne permettent pas de savoir si le message a été compris et si les consignes seront appliquées à l’avenir.


Donc sensibiliser ses collaborateurs, c’est bien mais leur permettre de mettre en pratique ce qu’ils ont appris, c’est encore mieux ! C’est là tout l’intérêt de la simulation phishing.


Lire aussi : sensibiliser ses équipes à la cybersécurité, pourquoi est-ce indispensable ?




Les avantages de la simulation phishing


Une simulation phishing consiste à mettre un utilisateur en condition réelle. Vos collaborateurs reçoivent un faux e-mail phishing sans en être préalablement informé. Cet e-mail doit bien évidemment utiliser des techniques ingénieries sociales similaires à celles des hackers et doit être le plus réaliste possible. La simulation phishing présente de nombreux atouts que nous détaillerons ci-dessous.



Infographie - les avantages de la simulation phishing pour votre entreprise - BA INFO
Infographie - les avantages de la simulation phishing pour votre entreprise - BA INFO

L’évaluation du degré de vulnérabilité


La simulation phishing permet d’identifier les secteurs de votre entreprise qui présentent un niveau élevé de cyber vulnérabilité. La réaction de vos collaborateurs face à la fausse attaque phishing permet de qualifier le risque : faible, modéré ou élevé. Le résultat de ce test est un indicateur indispensable à prendre en compte dans le calcul du risque humain de votre entreprise. Vous pourrez également jauger de la nécessité de mettre en place des solutions anti-phishing (comme une solution anti-spam Vade secure).


Mesurer l’impact de vos formations


La simulation phishing est un excellent moyen de mettre en application tous les conseils et bonnes pratiques vus lors de leur formation. L’étude de Ponemon Institute a démontré que les simulations en temps réel permettent de doubler l’efficacité de vos campagnes de sensibilisation.


La simulation phishing vous donne la possibilité d’observer en temps réel le comportement de vos équipes face à la menace : Ont-ils cliqué sur le lien ? Ont-ils ouvert la pièce jointe ? Ont-ils supprimé le mail ? L’ont-ils signalé à un supérieur hiérarchique ?

N’ayant pas conscience qu’ils sont testés, vous pourrez analyser des réactions authentiques. Vous pouvez ainsi vérifier si vos collaborateurs ont réussi à repérer la menace et si les bonnes pratiques ont été bien acquises.



Un entrainement pour accroitre leur vigilance


Simple à mettre en place et ludique, la simulation phishing est une méthode idéale pour entrainer vos collaborateurs à identifier les menaces et développer les bons réflexes. Le passage de la théorie à la pratique permet un meilleur apprentissage et une meilleure mémorisation.


En répétant cet exercice à un rythme intelligent et aléatoirement dans temps, vous renforcez leur vigilance et entretenez les bons automatismes.



Renforcer leurs connaissances sur le Phishing


Suite à une simulation phishing, vous pouvez bénéficier d’un rapport complet. Grâce à ce dernier, vous avez la possibilité d’identifier les collaborateurs n’ayant pas compris ou acquis les subtilités du phishing. Vous pourrez alors les aider à comprendre leurs erreurs et leur proposer des formations supplémentaires correspondant à leurs besoins réels. Ainsi, vous les aiderez à changer leurs mauvaises pratiques et à éliminer les réflexes de confiance automatique.



Demandez une simulation phishing gratuite


Testez le niveau de vulnérabilité de votre entreprise grâce à la simulation Phishing et obtenez gratuitement un rapport sur les résultats de vos équipes.


58 vues0 commentaire