+33 (0)9 80 92 43 23

France

©2019 by BA Info.

Prestataire en maintenance informatique Yvelines (78), infogérance, fibre pro entreprise, cloud, standard téléphonique Voip, sécurité informatique, télécommunication, ...

Rechercher
  • BA INFO

Cyberattaques : Les jeunes connectés les plus touchés


Nous vivons tous aujourd’hui dans un monde d’écran.

La télévision, les ordinateurs, les téléphones mobiles et les tablettes se sont développés et quasiment tout le monde a désormais accès à Internet.


En parallèle, les jeux vidéos se sont améliorés et les consoles sont devenues de plus en plus accessibles.

Ces nouveaux médias sont de formidables outils qui nous permettent de communiquer, d’apprendre tout un tas de choses et de nous divertir.

Pourtant, l’utilisation de ces nouvelles technologies peut présenter des risques qu’il faut connaître afin de profiter au mieux de tout ce qu’elles peuvent nous offrir.


Depuis plusieurs années, Norton by Symantec livre son rapport annuel sur les cyber-risques, 2017 montre une fois de plus que ce sont les générations qui se pensent les plus à l'abri des cyberattaques qui en pâtissent le plus par excès de confiance, en France comme ailleurs.


On croit toujours à tort que les populations les plus exposées et à même de se faire avoir sont les personnes âgées ou celles peu à l'aise avec les technologies.

La dernière étude Norton by Symantec révèle qu'il s'agit en fait des ultra-connectés, possédant de multiples appareils chez eux ou en déplacement.

Ces personnes sont connectées en permanence et ont donc perdu toute notion de méfiance vis-à-vis des produits qu'elles utilisent à outrance.


On estime ainsi à 25% le nombre de victimes françaises de cybercriminalité qui possèdent un appareil intelligent capable de traiter, diffuser ou recevoir du contenu. Alors que, parmi les non-victimes, seulement 13% possèdent ce type d'appareil connecté.

De même, trop en confiance, les victimes ultra-connectées ont tendance à multiplier les achats sur mobile.


La génération Y qu'on considère comme la plus nombreuse ou la plus connectée "n'a pas de méfiance dans la vie réelle ni en ligne.

C'est celle du 'naturisme numérique' et de l'ultra-présence sur les réseaux sociaux.

La jeune génération actuelle est mieux préparée car elle a été préservée et préparée par les grands frères et sœurs, elle fait jouer la discrétion sur les réseaux, prend des pseudos et partage moins."


En France, les victimes ont tendance à utiliser le même mot de passe en ligne sur tous les comptes (23% contre 12% des non-victimes) ou à confier le mot de passe d'au moins un compte à un tiers (41% contre 21%).


Trop nombreux sont les internautes qui se croient à l'abri et négligent toute protection la plus élémentaire.




CYBER RISQUE, LA FRANCE VS LE MONDE





Une fois encore, comme les années précédentes, les cyberattaques ont été de plus en plus nombreuses.


On estime à 978 millions le nombre de personnes qui en ont été victimes pour un préjudice estimé à 146,3 milliards d'euros, selon une enquête menée dans 20 pays dont la France où plus de 19 millions de personnes (6,1 milliards d'euros de pertes financières) auraient été la cible d'acte de cybercriminalité l'an dernier.


C'est tout simplement près de 42% de la population adulte française sur internet qui a été touchée. Et l'on compte en moyenne 16 heures passées par chacun pour tenter de réparer les dommages causés par des ransomwares, des vols d'identités, des délits bancaires, des arnaques en ligne… autant d'actes considérés comme de la cybercriminalité.


Plus inquiétant, les victimes de cyberattaques se pensent à même de protéger leurs données contre une attaque (43%) ou pensent leurs risques faibles (25%).


"On a l'impression que ça n'arrive qu'aux autres".



Se protéger des risques informatiques, c'est primordial.









Source : https://www.lci.fr/high-tech/cyberattaques-les-jeunes-ultra-connectes-sont-les-plus-touches-2076682.html





39 vues