• BA Info

Seulement 4 entreprises sur 10 sont préparées en cas de cyberattaque de grande ampleur

Mis à jour : 5 oct. 2020



Une étude du club des experts de la sécurité de l'information et du numérique (Cesin) fait le point sur les mesures prises par les entreprises françaises pour faire face à des attaques toujours plus nombreuses et sophistiquées.

2019 fut encore une année tendue sur le front de la sécurité informatique et 2020 démarre en trombe avec l'attaque contre Bouygues Construction. Entreprises grandes et petites, mais aussi administrations, hôpitaux ou même des villes entières ont été attaquées, voire paralysées notamment à travers une flambée de "ransomwares" (technique qui consiste à bloquer un système informatique à travers un malware et à demander une rançon pour libérer les données).


La médiatisation toujours plus forte de ces attaques (avec comme point d'orgue les offensives qui ont visé Altran, Fleury Michon, Eurofins et Airbus) et leurs conséquences financières de plus en plus lourdes (usines paralysées, impact sur la production) poussent les entreprises à renforcer leurs arsenaux pour se protéger et mieux répondre aux attaques.